Environnement

Le Tri sélectif

Respecter les consignes de tri est très important, vous trouverez des points d’apport volontaire un peu partout à La Suze.

 Les Points d’apport volontaire à La Suze :

  • Le Parking du Gymnase
  • Cité des Acacias
  • Près du Centre de Secours
  • Place de la Halle
  • Les Sablons (Services techniques)
  • Route de Louplande
  • Entrée du camping
  • Stade Daniel Soyer
  • Le Port
  • Rue de Malicorne (Château d’eau)
  • Parking Les Rosiers


La collecte sélective

C’est la Communauté de communes du Val de Sarthe qui a la compétence du ramassage des ordures ménagères.
Le ramassage des ordures ménagères se fait le vendredi à La Suze, il faut donc sortir vos sacs le jeudi soir.
En cas de jour férié dans la semaine, la collecte est reportée au samedi, les sacs devront être sortis, dans ce cas,  le vendredi soir.
Seuls les sacs estampillés sont ramassés et les sacs dont le contenu serait non conforme ne seront pas collectés.
Afin de lutter contre les dépôts sauvages, les dépôts de sacs non conformes, les dépôts à d’autres jours que ceux prévus pour la collecte, la Commune met à charge des contrevenants un recouvrement de 130€ pour tenir compte de l’ensemble des frais (main d’œuvre, véhicule, matériel, évacuation, frais administratifs pour traitement du dossier).

Pour vous procurez les sacs :

Vous venez d’aménager à La Suze :
Procurez-vous les sacs auprès des Services Techniques
« Les Sablons »
Route du Mans
72210 La Suze sur Sarthe
Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 et
le vendredi de 14h00 à 17h30.
Tel : 02 43 39 19 42

Vous n’avez plus de sacs en cours d’année : Si au cours de l’année, vous manquez de sacs, il est possible d’acheter des sacs supplémentaires. Pour cela, rendez-vous aux services techniques de la Communauté de communes situés à l’entrée de la zone de la Bodinière à Roëzé (grand bâtiment blanc-ancien Intermarché).
Ouvert le
-Mardi de 14h à 18h
-Mercredi 14h à 18h
-Vendredi de 14h à 17h30
Renseignements au  02 43 83 99 90

Economie sur l’éclairage public

En 2014, la facture pour l’éclairage public s’élevait à 54 144 € TTC, pour un parc d’environ 900 points lumineux, soit environ 43 180€ pour le coût de l’énergie une fois le montant des abonnements retiré (environ 11 000€).
La volonté de la municipalité de faire des économies sur ce poste devenait une priorité.
En mai 2015, l’extinction de l’éclairage public a démarré avec une période d’extinction partielle de septembre à mi-mai et une période d’extinction totale de mi-mai à fin août. Nous avons fait quelques aménagements concernant les horaires prenant en compte les réclamations de nos citoyens, ainsi que le ramassage des ordures ménagères.
Pour répondre aux exigences des commerces de centre-ville, l’éclairage reste actif le vendredi et samedi soir, ainsi que les jours des grandes manifestations.
En complément de l’extinction, quand l’installation le permettait, des fusibles ont été retirés sur les lampadaires, pour qu’un lampadaire sur deux fonctionne (ex : Rue des Prunus) après des mesures de luminosité.
Après une année complète d’application, nous sommes en mesure de communiquer les gains obtenus :
De Mai 2014 au 30 avril 2015 le coût de l’éclairage représentait 43 180 € hors abonnement.
De Mai 2015 au 30 avril 2016 le coût de l’éclairage s’établit à 28 670 € hors abonnement.
Soit une économie de 14 509 € ce qui représente 33 % de la dépense. 

Vous pouvez consulter les horaires de l’extinction de l’éclairage public ici

La gestion différenciée des espaces verts

Le service Aménagement Floral et Paysager de la Suze sur Sarthe a pour mission l’entretien et la gestion de plusieurs hectares d’espaces verts publics. Soucieux de son environnement et pour mener au mieux cette mission, une organisation zone par zone a été réfléchie et constitue un plan de gestion différenciée.
L’objectif de cette démarche est de pratiquer un entretien adapté et raisonné de l’espace a son usage quotidien. D’un point de vue écologique et environnemental, nous nous devons de placer la nature au centre de cette démarche. L’objectif est d’obtenir le reflexe d’une gestion plus respectueuse de l’équilibre de la nature et ainsi augmenter les richesses et les potentiels naturels de la commune.
Cela consiste en plusieurs points :
-Favoriser et respecter l’habitat des oiseaux, insectes et autres…
(Des niches écologiques ont été crées afin d’accueillir colonie d’insectes,  petits rongeurs et oiseaux).
-Limiter l’emploi de produits phytosanitaires non respectueux de l’environnement.
(Des solutions alternatives existent dans 60% des cas).
-Adapter la fréquence de tonte à l’emploi premier de l’espace vert.
(Un zonage des gazons publics à été réalisé.)
C’est pour cela que l’on peut observer que certains endroits sont tondus moins fréquemment que d’autres.
Actuellement, deux zones sont clairement distinctes.
-Zone 1 : Elle regroupe les jardins dit de détentes.
La nature est « domestiquée », les tontes sont régulières et ramassées, les massifs arbustifs sont entretenus (taille, désherbage,…)
-Zone 2 : Elle regroupe les jardins dit rustiques et champêtres. La nature est moins maîtrisée. Le jardinier favorise la flore locale spontanée (celle-ci favorise le retour des insectes mellifères (butineuses), papillons en milieu urbain), les déchets de tonte ne sont pas régulièrement ramassés afin de permettre aux déchets verts de se dégrader de façon naturelle.

Plan de désherbage communal, objectif zéro phyto!

Les élus de La Suze ont décidé de ne pas attendre l’échéance de 2017 pour mettre en œuvre le « zéro phyto » sur la commune (à l’exception du stade de foot qui fait l’objet d’une dérogation au niveau national). Notre service technique a déjà été contrôlé par le Direction Régionale de l’Agriculture et la Forêt l’an passé qui avait constaté que toutes nos pratiques étaient conformes à la règlementation. « Nous allons plus loin aujourd’hui avec le plan de désherbage communal »  explique Jean-François SAILLARD, responsable du Pôle aménagement paysager. Il s’agit d’un plan de gestion qui va fixer un planning annuel de désherbage des espaces suivant certaines priorités. Ne vous étonnez donc pas de voir nos agents enlever l’herbe en janvier car il faut agir en préventif. Chaque zone sera désherbée différemment.

La commune a fait l’acquisition d’un désherbeur thermique et d’une balayeuse mécanique.

Les zones prioritaires sont le centre bourg, la rue Saint Nicolas, la rue du 11 novembre et toutes les zones ayant un attrait touristique (camping, port, bord de rivière..). Le désherbage sera manuel et thermique.
Sur les grands axes et les lotissements à forte urbanisation, le désherbage sera manuel et mécanique.
Quant aux zones en limite d’agglomération, le désherbage sera uniquement mécanique.
Enfin, rappelons  que :
-la réduction du désherbage entraîne l’acceptation de la flore spontanée. Les mauvaises herbes ne sont pas sales…comparées aux déjections animales et autres détritus.
chaque riverain est tenu de désherber la partie de trottoir située devant chez lui ( arrete sur l’entretien des trottoirs)

Pour garder la ville propre, le Maire a fait le choix de prendre un arrêté demandant aux habitants de désherber les trottoirs devant leur habitation, ceci afin de ne pas augmenter la charge salariale qui se traduirait par une augmentation de la fiscalité.